Ces médecins n’ont pas à se plaindre car le personnel est constitué de bombes toutes plus ouvertes les unes que les autres. Et dès qu’ils sortent leurs bites, c’est l’extase. Chacune léchouille, branle et tire le meilleur de ces hommes. Il leur faut assurer s’ils veulent faire tous les trous du parcours.

Share
16396.jpg