Couchée sur la table, cette coquine se fait bouffer le cul et bien dilater le fion. Et comme ce mâle est bien monté, il avance sa bite vers le petit trou qui demande à être rempli. Et après l’avoir bien limée, les deux orifices de la belle pleurent de plaisir.

Les deux trous font l’affaire de cette belle bite